IndependentWHO – Santé et Nucléaire

«L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne remplit pas sa mission de protection des populations victimes des contaminations radioactives.»

Les échanges avec l’OMS se sont faits par courriers postaux ou électroniques et particulièrement lors de deux rencontres dans les locaux de l’organisation sur invitation de la direction.

En voici la chronologie :

11 mars 2013 : Lettre à Madame Chan
Demande urgente de rencontre avec des représentants des associations citoyennes pour discuter des violations du droit à la santé liées à la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon.

 

16 avril 2012 : Lettre à Madame Chan
Invitation au Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection : de Tchernobyl à Fukushima, les 12 et 13 mai 2012 à Genève

 

07 novembre 2011 : Lettre à Madame Chan
Historique sur  la non-publication des Actes des Conférences de Genève 1995 et de Kiev 2001 sur les conséquences sanitaires de Tchernobyl.

 

06 juillet 2011 : Courrier électronique du Docteur Neira de l’OMS  à IndependentWHO en réponse au courrier électronique d’IndependentWHO du 16 mai 2011.
Madame Neira affirme dans ce courrier que les actes de la conférence de Kiev ont été publiés.

 

22 juin 2011 : Informations envoyées à l’OMS
Lors de la rencontre du 4 mai 2011, Madame Chan a souligné l’importance pour l’OMS de recevoir des informations de toutes les sources possibles. Elle nous a même demandé de lui transmettre des informations, sur les conséquences sanitaires des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima, dont elle pourrait ne pas avoir connaissance. Ce premier envoi est donc une réponse à cette demande.

 

06 juin 2011 : Lettre à Madame Chan
Demande de réponse pour l’organisation d’un forum scientifique sur les conséquences sanitaires des accidents nucléaires tel que proposé par l’OMS en juillet 2009.

 

16 mai 2011 : Courrier électronique d’IndependentWHO à Madame Chan
Dans ce courrier, Alison Katz du collectif fait une copie du message courriel envoyé par l’OMS à la correspondante médical du journal “The Guardian” en 2007. Le message courriel affirme que les rapports de la conférence de Kiev en 2001 ont été publiés alors que Madame Chan a dit lors de la rencontre du 04 mai 2011 que « l’OMS établira pourquoi les comptes-rendus d’une réunion de 2001 sur les radiations et la santé n’ont pas été publiés »

 

12 mai 2011 : Lettre à Madame Chan
Nous adressons une lettre à Madame Chan pour lui présenter notre bilan de la rencontre du 04 mai 2011.

 

04 mai 2011 : Rencontre avec l’OMS
Une rencontre se tient le 04 mai 2011 entre l’OMS et “Independendent WHO”. La réunion prévue pour une durée de 45 minutes, dure finalement plus de 2 heures. Mme Chan, la directrice de l’agence est accompagnée par 5 cadres de l’OMS. “Independent WHO” est représenté par Maryvonne David-Jougneau, Alison Katz, Wladimir Tchertkoff, Bruno Boussagol et Paul Roullaud. Se joint à Independent WHO, Rémy Pagani en tant que membre du Conseil administratif de la Ville de Genève, mandaté par celui-ci. A la suite de cette rencontre du 04 mai 2011, l’OMS publie un communiqué de presse le soir même.

 

01 décembre 2010 : Lettre de relance suite au rendez-vous avec l’OMS
Par un courrier,  IndependentWHO relance l’OMS pour la mise en oeuvre de ce FORUM. Cette relance permet d’émettre une date butoir à cette attente. Elle permet aussi de préciser qu’elles seront les prochaines actions d’Independent WHO pour 2011.

 

28 juillet 2009 : Lettre ouverte au Docteur Neira suite à la réunion du 02 juillet 2009
Un courrier d’IndependentWHO est adressé à Madame Neira suite à la propositon par l’OMS d’organiser un forum entre les experts de l’OMS en  rayonnements ionisants et santé et des scientifiques dont les points de vue en cette matière diffèrent.

 

02 juillet 2009 : Rendez-vous avec l’OMS
Le 2 juillet 2009 a lieu, au siège de l’OMS, une rencontre de 3 délégués d’IndependentWHO avec 5 responsables de différents services de l’OMS. Pour justifier le bilan de la catastrophe de Tchernobyl qu’ils partagent avec l’AIEA, les responsables de l’OMS se retranchent derrière la “scientificité” de leurs travaux. Sur ce sujet de la scientificité, une déléguée d’IndependentWHO leur annonce la parution prochaine, sous l’égide de l’Académie des Sciences de New York, d’un livre sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl, écrit par Yablokov, Vassili et Alexei Nesterenko,. Ce livre s’appuie sur plus de 5 000 études de terrain et remet en cause le bilan dérisoire de l’OMS-AIEA. Les responsables de l’OMS proposent alors l’idée d’un FORUM où pourraient se confronter leurs experts et ceux mandatés par IndependentWHO : l’idée est immédiatement approuvée par les délégués d’IndependentWHO.

 

03 juin 2009 : Lettre préparatoire au rendez-vous du 2 juillet 2009 avec l’OMS
Comme d’autres associations l’ont tenté avant nous, le collectif “IndependentWHO” a demandé une rencontre avec la direction de l’OMS. Elle a été obtenue pour le 2 juillet 2009 avec le Docteur Maria Neira, représentante de Mme Chan, la directrice générale.
Afin de préparer cette rencontre avec l’OMS, notre collectif a transmis une liste de 10 points que nous souhaitons aborder.

 

22 avril 2009 : Lettre ouverte à Mme Chan
Sont remis à Mme CHAN, directrice générale de l’OMS, une lettre ainsi que de nombreux documents et ouvrages sur la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl et ses conséquences sur la santé des populations. Cette lettre est rendue publique le 22 avril 2009 à Paris lors d’une conférence de presse.

 

09 juin 2007 : Lettre à Gregory Hartl
Au sujet de la conférence organisée en 1995 à Genève par l’OMS sur les “Conséquences de Tchernobyl et d’autres accidents radiologiques sur la santé”, le porte-parole de l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré au journal GHI (Genève) le 7 juin 2007 “qu’à sa connaissance, les actes de cette conférence organisée par le Directeur général d’alors, le Dr. Hiroshi Nakajima, ont bel et bien été publiés”. L’Organisation Mondiale de la Santé dit par la voix de son porte – parole, une contre-vérité. Wladimir Tchertkoff, membre du collectif et réalisateur du film “Controverses nucléaire” lui écrit qu’à l’occasion de l’autre conférence qui s’est tenue à Kiev en 2001, le Dr Hiroshi Nakajima a déclaré qu’il n’a pas pu publier les actes très attendus de sa conférence de 1995, parce que l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique n’avait pas donné son accord.

 

24 mars 2007 : Lettre à Madame Chan
Cette première lettre à l’OMS informe Madame Chan des motifs qui ont inspiré les sept ONG soussignées à entreprendre le 26 avril 2007, jour du 21ème anniversaire de l’accident de Tchernobyl, une manifestation permanente, pacifique, appelée vigie d’Hippocrate, pour un temps indéterminé, devant le siège de l’OMS à Genève.

 

Avant la création d’IndependentWHO, plusieurs membres fondateurs du collectif (Contratom, CRIIRAD, PSR/IPPNW…) ont, par divers moyens, dénoncé l’accord OMS/AIEA et demandé que l’Organisation Mondiale de la santé remplisse sa mission auprès des victimes de contaminations radioactives.
Ainsi, le 18 juillet 2002 des membres d’IPPNW ont été reçus à l’OMS et ont demandé l’amendement de l’accord signé entre l’AIEA et l’OMS et parlé des questions de transparence et d’indépendance de la recherche médicale dans le domaine des radiations ionisantes, en particulier suite à Tchernobyl.
“Lire ou télécharger le compte rendu de la réunion”

 

Haut de page

‎‎