IndependentWHO – Santé et Nucléaire

«L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne remplit pas sa mission de protection des populations victimes des contaminations radioactives.»

Les vigies se tiennent devant le siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il y sont présents depuis le 26 avril 2007, tous les jours ouvrables, pour rappeler à cette institution onusienne ses devoirs tels qu’ils sont inscrits dans sa constitution.

31 - mai - 2016
IPPNW - Report Fukushima

Le 11 mars 2016, le Japon et le monde entier commémorent le début de la catastrophe de Fukushima il y a cinq ans. D’énormes quantités de radioactivité ont été rejetées dans l’environnement, suite à la fusion de 3 réacteurs à la centrale nucléaire de Fukushima Daichi, à plusieurs explosions qui ont fissuré les cuves des réacteurs, à des incendies, des fuites et le rejet contrôlé d’éléments radioactifs. Plus de 200 000 personnes ont été évacuées de la préfecture de Fukushima vers des camps de fortune, où quelque 100 000 d’entre elles vivent encore aujourd’hui. Depuis le début de la catastrophe,  [ lire la suite ]

31 - mai - 2016
Les vigies de mai 2016 à Genève et Paris

Depuis le 26 avril 2007, les vigies d’Hippocrate se relaient devant le siège de l’OMS à Genève, soit depuis 475 semaines sans interruption. La vigie consiste en une présence silencieuse qui a pour objectif de rappeler à l’Organisation Mondiale de la Santé ses devoirs tels qu’ils sont notamment inscrits dans sa constitution. Nous avons ajouté à notre identité le nom d’Hippocrate en raison des règles éthiques qu’il a institué pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles. Les vigies sont  [ lire la suite ]

26 - mai - 2016
Muna - Enfants de Tchernobyl

Le groupe Muna et son chanteur Philippe Ekeke ont composé une chanson pour les enfants de Tchernobyl et produit un clip, tourné entre autre à la vigie du carrefour des Morillons.

30 - avril - 2016
Les vigies d'avril 2016 à Genève et Paris

Depuis le 26 avril 2007, les vigies d’Hippocrate se relaient devant le siège de l’OMS à Genève, soit depuis 470 semaines sans interruption. La vigie consiste en une présence silencieuse qui a pour objectif de rappeler à l’Organisation Mondiale de la Santé ses devoirs tels qu’ils sont notamment inscrits dans sa constitution. Nous avons ajouté à notre identité le nom d’Hippocrate en raison des règles éthiques qu’il a institué pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles. Les vigies sont  [ lire la suite ]

26 - avril - 2016
La comédie atomique

Le bilan humain de la catastrophe de Tchernobyl d’avril 1986 a été définitivement figé avec le rapport adopté en 2006 par l’ONU et les gouvernements biélorusse, russe et ukrainien. Ce bilan minore considérablement le nombre de victimes, car il « ignore » de nombreuses séquelles constatées chez les millions de personnes exposées aux retombées radioactives et chez les 800 000 « liquidateurs » de la centrale. Et en octobre 2011, un expert russe qui avait coordonné la rédaction de ce rapport a affirmé au Japon que la santé de la population touchée par les rejets radioactifs de la catastrophe de  [ lire la suite ]

31 - mars - 2016
Les vigies de mars 2016 à Genève et Paris

Depuis le 26 avril 2007, les vigies d’Hippocrate se relaient devant le siège de l’OMS à Genève, soit depuis 466 semaines sans interruption. La vigie consiste en une présence silencieuse qui a pour objectif de rappeler à l’Organisation Mondiale de la Santé ses devoirs tels qu’ils sont notamment inscrits dans sa constitution. Nous avons ajouté à notre identité le nom d’Hippocrate en raison des règles éthiques qu’il a institué pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles. Les vigies sont  [ lire la suite ]

24 - mars - 2016
Franckushima

Comment appréhender l’univers de la radioactivité dont le propre est d’être invisible, inodore, sans goût ni saveur ? Cinq ans après le début de la catastrophe de Fukushima, la liquidation du désastre a en grande partie permis sa banalisation et son oubli généralisé. À travers une démarche documentaire et graphique, Franckushima, « caisse de résonance sur les catastrophes nucléaires », propose de revenir sur les enjeux de la catastrophe pour mieux nous préparer à celle qui nous guette en France.

15 - mars - 2016
Une femme de Fukushima au siège de l’OMS

Une femme de Fukushima s’est rendue au siège de l’OMS pour exiger des études sérieuses sur les conséquences sanitaires de la radio-contamination due à la catastrophe nucléaire.

29 - février - 2016
Les vigies de février 2016 à Genève et Paris

Depuis le 26 avril 2007, les vigies d’Hippocrate se relaient devant le siège de l’OMS à Genève, soit depuis 462 semaines sans interruption. La vigie consiste en une présence silencieuse qui a pour objectif de rappeler à l’Organisation Mondiale de la Santé ses devoirs tels qu’ils sont notamment inscrits dans sa constitution. Nous avons ajouté à notre identité le nom d’Hippocrate en raison des règles éthiques qu’il a institué pour les praticiens de santé. En ce qui concerne la protection sanitaire des populations victimes des conséquences de l’industrie nucléaire, l’Organisation Mondiale de la Santé ignore ces règles. Les vigies sont  [ lire la suite ]

10 - février - 2016
« TCHERNOBYL, FUKUSHIMA… » Du 23 mars au 3 avril 2016 - Evènement à GRENOBLE

« TCHERNOBYL, FUKUSHIMA… » Du 23 mars au 3 avril 2016 Evènement à GRENOBLE Organisé par « Sortir du nucléaire 38 » et « IndependentWHO – Santé et Nucléaire »   30 ans après le début de la catastrophe ukrainienne (26-04-1986), 5 ans après le début de celle survenue au Japon (11-3-2011), la contamination radioactive souvent invisible est toujours là.   1) Axes du programme   Pour lancer l’événement, le 11 mars : Conférence de presse à 11h dans le hall d’honneur de l’Hôtel de Ville de Grenoble avec exposition d’ouverture sur place du 11 au 21 mars. Conférence à 20h sur « Les vies sinistrées » par Kurumi  [ lire la suite ]